Rechercher

Comme chiens et chats


J’ai toujours eu l’habitude de vivre avec des chiens, qui eux même cohabitaient avec des chats. Jamais dans ma tête, la question de mésentente entre ces deux espèces ne s’était posée, alors oui, c’est vrai, mes chiens se sont toujours amusé à courser les chats qui trainaient dans les parages mais rien de bien méchant

C’est seulement quand j’ai adopté Moka que j’ai été confrontée à une situation inédite pour moi : Moka n’aime pas les chats, il les coursent, les chassent et s’en prend à eux violemment. A l'époque, je vis en transition chez ma maman et après plusieurs mois de cohabitation compliquée, je pars enfin vivre seule avec lui, j'entreprends en parallèle un travail comportemental poussé, dans le but d’apaiser son quotidien (et le mien par la même occasion) et d’atténuer ses craintes.

Au bout d’un an, la compagnie des chats me manquait, je n’arrivais pas à me résigner, même si j’avais Moka, je voulais adopter des chats… bon, OK, on commence avec 1 et on verra comment ça se passe...

C’est donc à ce moment que j’ai accueilli Ouna, petite princesse sauvée de la rue avec sa maman et ses frères et sœurs. Même si le sauvetage d’animaux ayant un passif compliqué m’anime plus que les chatons/chiots, je me suis dit qu’un chaton serait plus facile à intégrer dans mon foyer qu’un adulte (autant pour lui que pour moka). Non sans stress, je ramène Ouna a la maison et… malgré l’interrogation de Moka « qu’est que c’est qu’ce truc minus qui bouge ? » la cohabitation se passe plutôt bien, à tel point qu’à peine 5 jours plus tard, je retrouve Ouna blottie dans les pattes de Moka qui ronfle…

BINGO ! Victoire ! Mon doudou n’est pas « pas OK chats » il n'aimait simplement pas les chats qu'il a rencontré chez ma maman au début de sa nouvelle vie, et ça, on peut le comprendre : après plusieurs mois de refuge, une nouvelle famille, un nouvel environnement, des bestioles poilues qui courent très vite partout : ça fait beaucoup à encaisser pour un si jeune toutou !

Je comprends petit à petit, grâce au temps qui passe, au travail qu’on fait ensemble, que dès qu’il se trouve dans un état de stress = il agresse.

Moka a d’ailleurs rencontré au fil des mois, d’autres chats adultes qui le laissaient totalement indifférent.

Vient ensuite Pirate : un petit chaton sauvé de la rue lui aussi, qui est d’abord arrivé à la maison en « famille d’accueil » mais qui a posé ses valises définitivement après quelques semaines.

Alors, non, l’arrivée d’un deuxième chat n’était pas prévue, du moins pas pour tout de suite mais je fais confiance à la vie et si il est arrivé là ce n’était probablement pas un hasard. Comme avec Ouna, la cohabitation se passe à merveille et j’ai très vite un « trio de choc » à la maison, ils dorment tous les 3, jouent tous les 3 et Moka en vient même à laisser les chachats lui piquer sa nourriture directement dans sa gamelle…. Incroyable, mon « chasseur de chats » se transforme petit à petit en véritable « garde du corps ». Ses bébés, c’est ses bébés !!!

Alors bien sûr, rien n’est magique, il y a derrière cette histoire, du travail quotidien avec Moka pour lui apprendre à gérer ses émotions et ses réactions, l’aider à trouver sa place dans cette vie et surtout créer un lien de confiance qui s’est installé petit à petit et qui l’a aidé à me faire confiance quand je lui ai présenté les chats qui allaient faire partie de notre tribu.

Maintenant, lorsqu’il rencontre des chats, il est curieux et a parfois son instinct de prédation qui remonte à la surface mais il suffit de le diriger un petit peu pour qu’il se reprenne lui-même.

Malheureusement, le seul endroit où il est réactif face aux chats, c’est chez ma maman là où tout a commencé, où encore aujourd’hui, il se déclenche lorsqu’il entend ne serait-ce que la chatière ou un miaulement... Mais je n’oublie pas que c’est un chien, qui a le droit d’avoir des traumatismes, des réactions et je ne le bride pas, on fait avec, on accepte et c'est OK qu'il ne s'entende pas avec tous les chats de l'univers.

Alors OUI, il y a des chiens qui naissent aux côtés de chats, d'autres qui apprennent à les connaître, à les accepter et même les apprécier, et il y a aussi des chiens qui ne supportent pas la présence de chats dans leur espace de vie.

Parfois, il suffit de faire quelques ajustements pour que votre chien réactif face aux chats ne le soit plus, dans d'autres cas, tous les efforts du monde ne suffiront pas à apaiser votre chien face aux chats.

Tout est ok, quelque soit le problème que vous rencontrez, qu'il soit solutionnable ou non, votre chien est ce qu'il est. C'est d'ailleurs pour ça que vous l'aimez.


"Un chien, un chat, c'est un cœur avec du poil autour"



46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout